introvertie ? moi ?

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Je ne propose pas ici des tests de personnalité agréés. Mais des points de repères des personnes qui ont étudié l’extraversion et l’introversion.

 

Selon Carl Jung

L’introversion et l’extraversion sont des concepts introduits la première fois par Carl Gustav Jung, un psychanalyste suisse, dans son ouvrage Psychologische Typen (Types psychologiques) [Rascher Verlag] en 1921.

Selon Jung, les extravertis dirigent leur énergie vers l’extérieur et les introvertis vers l’intérieur.

Il est important de noter que pour Jung “l’extraverti pur et l’introverti pur n’existent pas”. Il existe d’ailleurs un troisième groupe, appelé ambiverti, qui combine les caractéristiques des deux.

L’être humain est complexe et nos traits de caractère interagissent avec notre éducation, notre histoire personnelle. Le plus important est de se réaliser en tant qu’être humain complet.

Chaque personne se place naturellement sur l’échelle de l’extraversion/ introversion. A partir de là, en connaissant nos forces, nous pouvons apprendre à gérer notre énergie et vivre en tant qu’adulte.

Toujours selon Jung, il ne s’agit pas de catégoriser les personnes. Mais plutôt de s’en servir comme point de repère afin d’expliquer nos différences.

Par exemple, les couples extraverti(e)/ introverti(e) sont extrêmement fréquents. Un coach peut se servir de cet outil pour expliquer aux personnes leurs différences afin de mieux se comprendre et fonctionner ensemble d’une autre et meilleure manière.

 

Selon Susan Cain

Susan Cain est connue pour porter le message de la force des introvertis dans le monde occidental. Auteur du très célèbre livre Quiet: The Power of Introverts in a World That Can’t Stop Talking (Le pouvoir des introvertis dans un monde trop bavard), 2012, [Crown Publishing Group], elle a également créé le mouvement Quiet Revolution.

Dans son livre, Susan Cain propose des affirmations qui nous aident à mieux nous repérer. En voici quelques unes :

  • Je préfère souvent m’exprimer par écrit
  • On me dit souvent que je sais écouter
  • Je n’aime pas les échanges futiles mais j’aime parler des sujets qui m’intéressent
  • On me décrit souvent comme doux et serein
  • Je n’aime pas parler de mon travail ou le montrer à d’autres avant de l’avoir terminé
  • Je n’aime pas le conflit
  • J’ai tendance à réfléchir avant de parler
  • Je laisse souvent mon téléphone sur messagerie
  • En cours, je préfère les cours magistraux aux travaux pratiques

Plus vous vous identifiez à ces phrases, plus vous pourrez vous considérer comme introverti.

 

Selon Marti Olsen Laney

Marti Olsen Laney est psychotherapeute. Avec son doctorat en psychanalyse, elle a longement étudié l’introversion et donne aujourd’hui des conférences sur le sujet.

Dans son livre, The Introvert Advantage: Making the Most of Your Inner Strengths, (Introverti et Heureux), 2002, [Workman Publishing Company], l’auteure nous offre un petit quiz :

Qualités A

  • Vous aimez être au coeur de l’action
  • Vous savourez la variété, faire toujours les mêmes choses vous ennuit
  • Vous connaissez beaucoup de gens que vous considérez comme vos amis
  • Vous prenez plaisir à bavarder de tout et de rien, même avec des inconnus
  • Vous vous sentez ravi après une activité, vous en redemandez
  • Vous parlez ou agissez sans avoir besoin de réfléchir avant
  • Vous êtes en général une personne énergique
  • Vous avez tendance à plus parler et moins écouter

Qualités B

  • Vous préférez vous détendre seul ou en compagnie de quelques amis très proches
  • Seuls des relations significatives et profondes sont considérées comme de l’amitié
  • Vous avez besoin de vous reposer après une activité à l’extérieur, même si vous y avez pris du plaisir
  • Vous écoutez plus souvent mais parlez volontier d’un sujet qui vous intéresse particulièrement
  • Vous paraissez calme et réservé, vous aimez observer
  • Vous avez tendance à réfléchir avant de parler ou agir
  • Il vous arrive d’avoir des blancs en groupe ou quand vous êtes sous pression
  • Vous n’aimez pas être précipité

 

Quelles sont les qualités qui vous décrivent le mieux ?

La liste A est associée avec une personne plutôt extravertie et la liste B avec les introvertis.

Peut-être vous combinez les qualités des deux listes.

Si vous hésitez encore, posez vous la question : est-ce que je suis revigoré plus souvent après un moment calme ou une activité active ?

 

Marti Olsen Laney nous présente également une liste des personnes connues et introverties : Alfred Hitchcock, Grace Kelly, Bill Gates, Clint Eastwood, Harrison Ford.

A cette liste, j’ajouterais Albert Einstein, Emma Watson, J.K. Rowling, Meryl Streep, Frédéric Chopin, Gandhi.

 

Selon Laurie Helgoe

Psychologue et auteur du livre Introvert Power: Why Your Inner Life Is Your Hidden Strength (Le pouvoir introverti), 2013, [Sourcebooks], voici les principes que Laurie Helgoe nous propose :

Introversion

  • Orienté vers l’intérieur
  • La réflexion est une source d’énergie
  • L’énergie est plus largement développée avec l’interaction

Extraversion

  • Orienté vers l’extérieur
  • L’interaction est une source d’énergie
  • L’énergie est plus largement développée avec la réflexion

 

Laurie Helgoe nous dit que les introvertis ont des forces intérieures puissantes mais souvent, ne les utilisent pas dans la société car ils ressentent beaucoup trop la pression de paraître extraverti :

  • Les fêtes sont faites pour s’amuser
  • Le networking est important (réseautage)
  • Etre seul n’est pas sain
  • Plus on est de fous, plus on rit
  • C’est important d’être populaire

D’autre part, les introvertis sont souvent décrits comme étant moins que les extravertis : moins sociable, moins fun, d’où une perception négative des introvertis. C’est comme s’il leur manquait quelque chose.

 

Bottom line

Beaucoup de raccourcis ont été pris depuis la recherche de Jung. Des concepts et préjugés plus flous sur l’introversion sont communément admis :

  • les introvertis sont repliés sur eux-mêmes
  • ils sont asociaux et n’aiment pas les gens
  • ils sont timides et pas drôles
  • ils sont snobs

 

Je n’aime pas mettre les personnes dans les cases “introvertie”, “extravertie”… En tant que coach, je préfère m’en servir comme outil pour défaire les croyances qui nous limitent dans nos choix, dans nos relations et notre communication.

Nous sommes bien plus que des personnes qui aiment lire et qui profitent de la solitude.

Share and Enjoy !

0Shares
0 0