la (vraie) raison derrière le lit par terre de Montessori

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Un lit par terre ?

Pour ceux qui seraient passés à côté du phénomène du matelas par terre, inspiré de la pédagogie de Maria Montessori, il s’agit d’un matelas posé à même le sol tout simplement.

Evidemment, les règles de sécurité de base doivent être respectées :

  • un lit assez grand pour que l’enfant s’y sente à l’aise de bouger (pas un matelas taille bébé)
  • un rebord en coussins pour ne pas tomber en bougeant la nuit

Le lit Montessori est en opposition avec un lit à barreaux où l’enfant a besoin de votre aide pour en sortir.

 

Ce n’est pas ce que vous pensez

La principale raison véhiculée derrière cette idée est que votre enfant a la possibilité de jouer ou lire seul dans sa chambre sans avoir besoin de vous pour le sortir de son lit.

Le soir vous couchez votre enfant mais il n’a pas envie de dormir tout de suite ou le matin vous n’avez pas envie qu’il vous réveille, il peut alors sortir tout seul de son lit et s’occuper dans sa chambre, le temps que vous soyez à nouveau disponible pour lui.

L’avantage de bouger pour l’enfant quand il le souhaite est indéniable. L’enfant a aussi le droit de dormir quand il a sommeil et de se lever quand il en a envie.

Cependant, ce n’est que la facette la plus connue du dispositif du matelas par terre.

 

La vraie raison

Quand un enfant commence à agir, toucher les objets qui l’entourent, marcher, explorer, un instinct de défense se déclenche chez le parent.

L’enfant doit s’adapter au monde de l’adulte et cette adaptation se fait à son complet désavantage. Le parent se protège de l’enfant en disant “Tu ne dois pas toucher à mes affaires, me déranger. Il faut que tu dormes.”

Sous couvert du devoir, de la bonne éducation etc, l’adulte pousse l’enfant à dormir plus que nécessaire dans un lit à barreaux afin que celui-ci ne vienne pas perturber la tranquillité du parent, ni abîmer ses objets personnels.

Share and Enjoy !

0Shares
0 0